Patrimoine

LES FOURS

02/06/2021

source histoire-généalogie : Sous l’Ancien Régime et jusqu’à la Révolution, selon les provinces, le poids de la seigneurie ou celui de la collectivité, les paysans cuisaient leur pain soit dans un four individuelsoit dans le four communal ou soit par obligation dans le four banalappartenant au seigneur. Chaque village avait son four communal et de nombreuses maisons possédaient un four privé. On cuisait pour la semaine, la quinzaine, parfois plus, de gros pains chargés de mie sous une grosse croûte afin d’assurer la plus longue conservation naturelle possible. Par crainte des incendies, les fours collectifs construits en matériaux du "pays" forment une construction indépendante des autres habitations.

LA FÊTE DU PAINTous les ans, vers le 15 août, l'Amicale des sapeurs pompiers et l'A.C.C.A organisent la FÊTE DU PAIN à Romeix à laquelle participent 200 à 250 personnes. Le pain, mis en vente pour cette occasion, est cuit à l'ancienne dans le four communal de Romeix.